Un retard de décollage d’avion ne peut plus être masqué

Une compagnie de ligne de renommée mondiale a eu un retard dû à un problème technique. Pour se dédouaner des frais d’indemnités de retard (jusqu’à 600 euro d’indemnité si on dépasse la barre de 3h de retard), elle affiche sur le tableau d’informations qu’un retard de 2h55 min (au lieu de plus de 4 h en réalité) et elle demande donc au passagers de monter à bord. Les passagers une fois à bord ont vite compris la manœuvre de la compagnie en voyant que l’avion ne décollait que 1h30 plus tard et demandent d’avoir un justificatif de retard aux personnels de la compagnie. Mais ces derniers refusent de leur donner satisfaction.

Une fois arrivée à destination, tous les passagers ont sorti leur smartphone pour récolter la preuve du retard affichée sur les écrans.

Etant parmi les passagers, je me suis amusé à calculer le prix de cet incident (en production) pour la compagnie en simulant l’indemnité auprès d’un site spécialisé sur internet; Le résultat est important, car la facture totale d’indemnité s’élèverait à environ 100 000 euro (200 passagers * 500 euro), sans compter l’image de marque qui se dégrade. A ce prix-là la compagnie aurait mieux fait de tester correctement son produit.

Les tests ont un rôle important pour éviter les incidents en production, et tester plus tôt vous coûtera beaucoup moins cher car le coût de traitement d’une anomalie, selon sa détection en phase de qualification ou après la mise en production, peut aller d’un rapport de 1 à 1 000.

La question reste : comment concilier la volonté de « tout tester pour ne prendre aucun risque » avec la nécessité de « maîtriser les coûts et les délais » ?.

Il n’est pas toujours possible de tester toutes les exigences d’une application :

  • La mise en production d’une application comporte donc un risque inévitable.
  • Des choix s’imposent et ce sont les risques qui déterminent ces choix.

L’analyse de risques permet de déterminer le niveau de criticité des exigences (Criticité = Impact * Probabilité) afin d’identifier et prioriser les efforts de test.

Moralité de l’histoire : Tricher au lieu de Tester, peut vous coûter cher et Analyser les risques pour Cibler vos tests, peut vous garantir un bon rapport qualité/prix.

Anass EL BEKALI
Testing Practice Manager, BU FAC (Formation/Audit/Conseil)

Laisser un commentaire