Ils vous racontent la formation POEI, en partenariat avec Pôle Emploi (1/2)

Depuis janvier 2017, Acial forme et recrute des consultants Test Logiciel, dans le cadre de la POEI en partenariat avec Pôle Emploi. Ce programme de formation de 9 semaines, gratuit et rémunéré, a pour objectif de former 50 personnes par an aux métiers du test logiciel.
Retour sur la deuxième promotion, diplômée en juin, du point de vue des formateurs et des formés :

Sandès Djebril, formée lors la 2e promotion POEI d’Acial :
“Ne pas avoir de connaissances informatiques n’est pas limitant”

Comment as-tu découvert la formation POEI ?

C’est Pôle Emploi qui m’a proposé cette formation. Je ne connaissais rien au test, je suis spécialisée en management et marketing des biotechnologies. Lors de mon dernier emploi, j’ai eu l’occasion de travailler sur le développement d’une application et c’est comme ça que je me suis intéressée de plus près au secteur des systèmes d’information. Quand on m’a proposé cette formation chez Acial, qui est un leader de son secteur, ça m’a rassurée sur la qualité.

Qu’as-tu pensé de la formation ?

On voit l’enthousiasme des formateurs et des participants à la formation. La première certification est arrivée très tôt. Ça m’a vraiment conforté dans ma reconversion. C’est une formation très complète, avec à la fin une mise en pratique de la gestion de projet. J’ai pu passer les certifications ISTQB, Testeur Agile et ReqB. Ce qui est bien chez Acial, c’est qu’on peut passer ces certifications et disposer d’une formation de qualité.

Comment as-tu trouvé l’ambiance ?

Il y avait une bonne ambiance, on s’est tous bien entendu pendant ces 9 semaines. Les formateurs étaient très impliqués, compétents. Ils étaient toujours prêts à aider et à nous faire des retours d’expérience.

As-tu un conseil à donner aux futures promotions POEI ?

Il ne faut pas s’inquiéter si on ne possède pas de connaissances informatiques, ce n’est pas limitant. On peut acquérir la méthodologie du test sans avoir de connaissances précises en développement. De plus, parmi les autres membres de la formation, ceux qui ont des parcours en informatique sont toujours prêts à aider.

Comment vois-tu ton avenir dans le métier du test ?

A terme, je souhaite utiliser cette opportunité comme une porte d’entrée, pour devenir chef de projet ou faire du consulting. Si j’ai accepté le CDI chez Acial, c’est pour les valeurs que l’entreprise porte. On nous fait confiance, le fait d’être recruté. J’ai maintenant envie de porter cette confiance chez les clients.

 

Découvrez ici la deuxième partie : le point de vue d’Anass et Alain, les deux formateurs !

La prochaine session de formation POEI aura lieu le 4 septembre. Pour en savoir plus, c’est ici !

Laisser un commentaire